Mathias Aggoun, Chef de file – Départementales 2021

« Il y a quelques jours, beaucoup d’entre vous me faisaient l’honneur et l’amitié de m’élire comme chef de file pour les prochaines élections départementales. Je vous en remercie.

Comme ce moment de démocratie interne nous semble désormais loin…

L’évolution de la situation sanitaire qui nous a menés au confinement, les multiples attaques terroristes sur notre sol ou à l’étranger, la montée des tensions internationales contre notre Pays confèrent à notre quotidien une lourdeur jusqu’ici inconnue.

Dans ce moment particulier, je pense à chacun de vous et de vos proches, des plus jeunes qui entrent dans une vie adulte si compliquée, aux plus âgés, souvent éloignés de leur famille.

Vous me connaissez. Peut-être ce que je vais vous dire n’en prendra t il que plus de poids : il nous faut tenir. Ne rien lâcher, tenir toujours une minute de plus face à l’adversité, c’est la clef de notre victoire commune.

Victoire face à la maladie en prenant toutes les précautions nécessaires et en suivant les consignes sanitaires les plus strictes.

Victoire face au terrorisme en nous attaquant au mal profond : non pas bien sûr la religion musulmane comme voudraient le faire une partie de la droite et de l’extrême droite, mais l’Islam politique, dont l’insidieuse percée quotidienne ne saurait se poursuivre.

Victoire enfin de nos idées. Nous n’avons pas à rougir d’être socialistes. Nous sommes les héritiers et les acteurs d’un grand parti qui a toujours mené de grands combats. Notre voix va perdurer parce que notre Pays a, même s’il l’oublie parfois, profondément besoin de nous.

Compte-rendu de la situation sanitaire, il ne faut guère de doute que les élections régionales et départementales seront probablement repoussées en juin voire en 2022. Élu par vous, je reste votre chef de file dans ce combat et ferai du temps supplémentaire qui nous est malheureusement octroyé, un atout dans la recherche des meilleurs candidats par canton et dans l’élaboration d’une plate-forme départementale capable de susciter l’adhésion de nos concitoyens.

Je ne voudrais pas terminer ce mot déjà trop long, sans assurer chacune et chacun d’entre vous de mon soutien et de mon amitié en ces jours difficiles. Sachez que je suis là et qu’ensemble, nous traverserons ces épreuves. »

Amitiés socialistes,
Mathias Aggoun

Vous aimerez aussi...